Politique › Actualité

RDC : Le M23 reconnait le « recrutement clandestin » de ses anciens combattants par le régime de Joseph Kabila

Une bande armée / (c) Droits réservés

Quelques temps après la médiatisation d’un rapport de Human Right Watch accusant le régime de Kabila d’avoir recruté des anciens rebelles du M23 pour réprimer des manifestations en RDC, le M23 a confirmé à travers une note que les déclarations de HRW sont bel et bien fondées.

A travers un communiqué rendu public ce lundi 4 décembre 2017, le M23 confirme qu’en effet, depuis fin 2016, le gouvernement a eu recours à des recrutements “unilatéraux” de ses combattants.

“ Ces recrutements unilatéraux ont commencé en fin décembre 2016 après le début de la contestation populaire et le retour au pays du Général Sultani MAKENGA pour soutenir la cause du Peuple”, précise le M23 dans son communiqué.


Plus loin dans sa note, le M23 désapprouve le fait que dans son rapport, HRW donne l’impression de rendre son mouvement responsable des actes précités et relève que seul le gouvernement de la RDC est censé y répondre.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut