Politique › Sécurité

RDC: l’armée tue 10 miliciens à Lubero

Les forces armées (FARDC) ont lancé leur attaque surprise vers 3 heures locales contre les positions des miliciens à Kanyambi.

Dix miliciens du groupe Mai-Mai Mazembe ont trouvé la mort dans une offensive que l’armée a lancée durant la nuit de mercredi à ce jeudi 5 octobre dans plusieurs localités du territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Des sources locales rapportent que les forces armées de la RDC (FARDC) ont lancé leur attaque surprise vers 3 heures locales contre les positions des miliciens à Kanyambi, Kitshumbiro et Mubana, des localités situées à une vingtaine de Kilomètre au sud de Kipese.


Selon le lieutenant Jules Ngongo, toutes ces localités ont été récupérées des mains des miliciens après d’intenses combats. L’armée affirme en outre avoir récupéré deux armes AK 47 auprès de l’ennemi. Deux militaires ont été blessés durant les combats, précise-t-on dans l’armée.

Pour sa part, la société civile de Lubero déplore le décès de onze civils suite à ces affrontements. Des sources de la société civile locale signalent des mouvements de la population locale, qui fuie ces violences en se dirigeant vers des agglomérations situées plus au nord du territoire de Luebro comme Maseraka, Lubero centre et Musienene.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut