Société › Education

RDC : le Japon fait un don d’1,8 million USD pour les cantines scolaires

L'ambassadeur du Japon au Congo, Hiroshi Karube,faisant un don de kimonos à la fédération congolaise de judo.

La note technique de ce présent a été signé le jeudi 11 janvier entre le PAM et l’ambassadeur du Japon pour les deux Congo, Hiroshi Karube.

Plus de 1500 tonnes de riz, c’est ce qui constitue le don du gouvernement japonais à la République Démocratique du Congo. Ce cadeau d’une valeur d’1,8 million de dollars américains, est destiné aux cantines scolaires dans les provinces du Nord-Kivu et du Tanganyika. Notons que ces réfectoires sont ouverts tous les jours d’école au cours de l’année académique et accueille 45000 élèves.

Ceci a été matérialisé par une note technique signé le jeudi 11 janvier 2018, entre le PAM et l’ambassade du Japon, en présence du ministre congolais de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel.

 «La cantine scolaire est un élément indispensable dans la lutte contre toute menace et l’intégrité des enfants. Dans cette optique, le Japon s’engage à soutenir les efforts du PAM et de la République démocratique du Congo», a indiqué l’ambassadeur du Japon pour les deux Congo, Hiroshi Karube.

Le PAM, quant à lui, s’engage à étendre cette politique notamment dans la région du Kasaï.


«Cette généreuse contribution du Japon permet aussi de renforcer notre stratégie de mise à l’échelle de cantines scolaires que le PAM souhaite mettre en œuvre dans les années à venir, particulièrement dans la région du Kasaï, durement affectée par les conflits depuis un an et demi.». Le ministre de l’Agriculture et celui de la Coopération au Développement étaient associés à cet événement», a affirmé le représentant du PAM en RDC, Claude Jibidar.

Gaston Musemena, le ministre de l’EPSP, a salué la contribution japonaise et dit se souvenir d’un geste similaire d’il y a deux ans.

«Il y a deux ans, nous avions encore reçu un financement du Japon pour un projet au Nord-Kivu et qui nous avait permis de retenir plus de 20 000 enfants en âge scolaire dans 45 écoles», s’est-il souvenu.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut