Eco et Business › Tech

Internet et SMS coupés en RDC

Le ministre des Postes et télécommunications et des Nouvelles technologies de l’information, Emery Okundji, a instruit cette mesure pour des raison de « sécurité d’Etat ».

La décision va toucher tout le pays. Le ministre des Postes et télécommunications et des Nouvelles technologies de l’information, Emery Okundji, a instruit les opérateurs de télécommunications en RDC de procéder depuis samedi 30 décembre à la coupure des services internet et Sms en marge de la marche prévue ce dimanche 31 décembre par le Comité laïc de coordination (CLC)

Dans la lettre datée de ce samedi 30 décembre a obtenu copie, le ministre évoque comme motif des raisons de sécurité d’Etat.

“Pour des raisons de sécurité d’Etat et ce, conformément au prescrit de l’article 46 de la loi cadre n°012/2002 du 16 octobre 2002 sur les télécommunications en République Démocratique du Congo, il vous est demandé de suspendre à partir de ce samedi 30 décembre 2017 à 18h heures jusqu’à nouvel ordre la fourniture de services ci-après : SMS, Internet”, lit-on.


La levée de cette mesure ou de sa poursuite va se décider en 2018, poursuit la correspondance du ministre :

“Une réunion d’évaluation de l’exécution de cette mesure sera tenu ce lundi 1er janvier 2018 à 13 heures précises à mon cabinet à fin de décider éventuellement de sa levée”, a ajouté Emery Okundji dans sa correspondance.

La coupure du réseau internet intervient à chaque annonce d’événements majeurs contre le pouvoir de Kinshasa. Les mêmes mesures ont été prises en Janvier 2015 lors de la grande manifestation organisée par la Dynamique de l’opposition contre la révision de la Loi électorale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut