Politique › Actualité

Une mission du CNSA pour des cas Katumbi, Diongo, Muyambo et Diomi

Le Conseil National de suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre (CNSA) a tenu, lundi 21 novembre, une plénière axée sur la décrispation politique ainsi que l’évaluation du processus électoral.

Dans sa déclaration, le CNSA fait état, après une séance de travail avec le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, d’avancées en ce qui concerne la libération des prisonniers. Il dit avoir mis en place une mission de décrispation chargée de suivre les cas dits emblématiques.

“La plénière vient de décider de mettre en place une mission de décrispation conduite par son président pour s’enquérir précisément des cas des personnalités suivantes : Moïse Katumbi, Franck Diongo, Jean-Claude Muyambo, Eugène Diomi Ndongala”, révèle le CNSA.


Empêché de faire tout mouvement en dehors de sa résidence lushoise, Gabriel Kyungu vit pratiquement en résidence surveillée depuis plusieurs mois. Le CNSA dit avoir chargé son président de s’informer de la situation dans un plus bref délai.

“Par ailleurs, la situation de l’ancien président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Katanga, Monsieur Gabriel Kyungu, a retenu l’attention de la plénière qui a chargé le président d’en obtenir de plus amples informations dans le meilleur délai”, dit le CNSA dans sa déclaration finale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut