Politique › Sécurité

Le ministre de la Défense promet de renforcer les effectifs sécuritaires à Beni

Droits réservés.

Atama Tabe Crispin, s’est rendu sur l’axe Mbau-Kamangu, scène d’affrontement entre les forces de l’ordre et les présumés ADF, pour toucher du doigt les réalités du terrain.

Le ministre de la Défense nationale, réinsertion et des anciens combattants, Atama Tabe Crispin s’est rendu sur l’axe Mbau-Kamangu au niveau du point kilométrique II où les FARDC s’affrontent avec les présumés ADF.

Au terme de son échange avec le commandant de la 3e zone de défense, le Commandant de la 34e région militaire et les commandants des secteurs opérationnels Sokola 1 Sud et Nord, il a promis de résoudre les problèmes des effectifs, des matériels et de la mobilité dans cette zone opérationnelle.


« Le secteur opérationnel m’a présenté un certain nombre de problèmes qu’il faut rapidement résoudre pour voir dans quelle mesure nous pouvons reprendre la situation antérieure voire l’améliorer. Les commandants ont parlé des effectifs, des équipements, de la mobilité,… Nous nous employons progressivement à résoudre cela. Les mesures sont prises pour les renforcer avec des éléments frais qui viendront intégrer, ceux qui maitrisent le terrain avec d’autres équipements ; nous pensons que ça pourra apporter des bons résultats », promet Cripin Atama.

Le ministre de la Défense nationale demande à tous les groupes armés de déposer les armes et « chercher d’autres voies pour s’intégrer dans la société pour la développer ».  

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut