Eco et Business › Energie

Mbandaka : le prix de l’essence passe du simple au double

Droits reservés.

Cette situation est la conséquence de la rupture des stocks des produits pétroliers chez Engen, l’unique société qui alimente la ville de Mbandaka en carburant.

Le prix du litre de carburant a pris de l’ascenseur depuis dimanche 24 décembre à Mbandaka (Equateur), rapportent des sources locales. Selon ces sources, le prix du litre de l’essence est passé de 1900 francs congolais (FC) à environ 4000 FC en l’espace de deux jours, ce qui constitue une augmentation de près de 100%.

Cette situation est consécutive à la rupture des stocks des produits pétroliers chez Engen, l’unique société qui alimente la ville de Mbandaka en carburant.

Une situation qui n’arrange pas les affaires des conducteurs des motos dans la ville chef-lieu de l’Equateur. Ils se plaignent de ne plus rentrer dans leurs frais, alors que le prix de la course à moto n’a pas été augmenté officiellement.


«Le samedi passé, on achetait le carburant à 1900-2000fc. Et le lundi matin, j’achète l’essence à 3000 FC et à 12h00, 3500FC et maintenant à 13h00, l’essence se vend à 4000FC. Comment est-ce que nous allons travailler ? On donne le versement entre 12 000 ou 15000 FC », s’est plaint Batwafe Isekila, secrétaire du comité de l’association des conducteurs des taxi-motos.

Il attribue cette hausse du prix de l’essence aux vendeurs ambulants du carburant (communément appelé Kadhafi) à qu‘il reproche de profiter de la faiblesse de l’offre en produits pétroliers dans la ville pour gagner plus avec la spéculation.

Les conducteurs de moto ont depuis ce mardi 26 septembre augmenté le prix de la course en moto, qui est passée de 500 FC à 700 FC pour un trajet d’environ 5 Km.

À LIRE AUSSI

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut