Société › Actualité

Georges Kapiamba dénonce la confiscation illégale de son passeport

Georges Kapiamba.

Il a expliqué que les services de renseignements lui avaient signifié que son nom se trouverait sur une liste des personnes qui ne peuvent pas détenir le passeport biométrique sans autorisation.

Le président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) dénonce la confiscation illégale de son passeport biométrique par les services des renseignements. Dans une interview accordée mardi 7 novembre à Radio Okapi, il a expliqué que les services de renseignements lui avaient signifié que son nom se trouverait sur une liste des personnes qui ne peuvent pas détenir le passeport biométrique sans autorisation.

«Je suis victime de confiscation de mon passeport sur base d’un ordre illégal de la part des responsables de l’ANR. Selon les informations que j’ai reçues, tout était en ordre et il fallait qu’on me rende mon passeport, mais il a été confisqué sur ordre du chef responsable de l’ANR, étant donné que je me retrouve sur une liste noir», a déploré Georges Kapiamba.


Le président d’ACAJ demande au gouvernement de prendre des dispositions pour éviter que les abus de ce genre ne puissent plus se commettre. Il a indiqué qu’il y avait d’autres acteurs politiques et de la société civile qui se trouveraient sur la même liste noire.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut