Galeries photos

La clôture de la prison de Kananga est menacée par l’érosion

Publié le 01.11.2017 à 09h55

Une érosion menace de faire écrouler le mur de clôture de la prison centrale de Kananga. Après la pluie qui s’est abattue dans la ville, c’est désormais une petite bande de terre qui sépare cette barrière de la prison et la tête d’érosion. D’une profondeur d’environ 10 mètres, cette érosion s’étend sur plusieurs mètres de longueur. Elle est visible dans le quartier Kamayi depuis plusieurs années. Mais jusque-là, elle ne menaçait pas la prison.

Retour en haut