International › APA

Distinction honorifique et justice font la Une des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè évoquent ce mercredi, des sujets variés, avec un accent particulier sur la justice et l’administration de la Grande chancellerie.«Administration des ordres burkinabè: la grande chancellerie opère sa mue», arbore en manchette le quotidien national Sidwaya qui informe que la grande chancellerie organise du 26 au 28 septembre à Ouagadougou, un atelier national  d’aménagement et de validation  de propositions de réformes en vue d’une meilleure administration des ordres burkinabè.

Le journal privé Le Quotidien renseigne que l’atelier se tient autour du thème : «Quelles réformes pour une meilleure administration des ordres burkinabè ?».

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso, quotidien privé, affiche: «Réforme des ordres burkinabè: l’ordre de l’Etalon remplace l’ordre national», rappelant que  c’est le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier national d’amendement.

Le même journal évoque l’affaire Adja Divine, artiste musicienne, de son vrai nom Adjaratou Djessongo, agressée courant mai 2017, par une foule qui l’accusait de vol d’enfants.

Le confrère titre : «procès Affaire  Adja Divine: Trop de failles selon Me Victoria Nébié (avocat de la plaignante, Ndlr)». Et de relater que le procès ouvert le 15 septembre dernier, a été renvoyé au vendredi 29 septembre.

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, revient sur l’affaire de détournement de 251 millions de FCFA au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO).


Il écrit que l’agent comptable et son caissier écopent de 60 mois de prison ferme.

Plus précis, Aujourd’hui au Faso mentionne que la chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou a rendu sa décision, hier mardi 26 septembre 2017.

«Siriki Coulibaly, Agent comptable et Claude Guébré, Caissier, tous en service au SIAO, au moment des faits, écopent chacun, de 60 mois de prison ferme, de 10 millions de FCFA d’amende et 10 millions de FCFA à titre de dommages et intérêts», écrit le journal.

ALK/cat/APA

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut