Société › Actualité

Beni : les « taximen-moto » décrètent trois jours sans moto

Territoire de Beni.

Depuis lundi 16 octobre, aucune ombre d’une moto dans les rues de Béni. Les associations des taximen-moto ont décidé de rendre hommage aux victimes des massacres du 08 octobre à Kamango.

Les associations des « taximen-moto » de Beni ont décrété depuis lundi 16 octobre « trois journées sans moto » dans le territoire. Ils honorent la mémoire des Vingt-six personnes massacrées le 8 octobre à Kamango à Beni (Nord-Kivu) par des présumés rebelles ougandais des ADF.

Une dizaine de motocyclistes figuraient parmi les victimes de ce massacre. Des sources locales rapportent que le transport en commun par moto n’est plus opérationnel depuis lundi à Beni.


Le même lundi, les habitants de Beni ont observé une journée de deuil sur toute l’étendue du territoire à l’appel de la société civile locale. D’après les acteurs de la société civile, l’action visait à honorer les personnes qui ont trouvé la mort dans cette embuscade survenue le dimanche écoulé.

Vingt-six corps dont ceux de trois femmes et d’un militaire avaient été retrouvés sur le lieu de cette embuscade tendue contre des civils, le dimanche 8 octobre dernier au point kilométrique 40, sur l’axe Mbau-Kamango, dans le territoire de Beni.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut