International › APA

21 milliards de l’AFD pour le Sénégal

L’Agence française de développement (AFD) a mis à la disposition du Sénégal une enveloppe de 32 millions d’euros (21 milliards de FCFA), aux termes d’un accord de financement signé par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, et Rémy Rioux, directeur de l’AFD.Signé mardi soir à Diamniadio, en marge du 3ème forum ‘’Investir en Afrique » qui se tient dans cette localité située à une quarantaine de kilomètres du centre-ville de Dakar,  cet appui va permettre à l’Etat du Sénégal de financer la promotion des exploitations familiales agricoles dans la région de Matam.

Ce projet, appelé APEFAM II, porte sur l’amélioration de la sécurité alimentaire, a expliqué M. Bâ, ajoutant qu’il permettra également la mise en place d’infrastructures rurales performantes à travers la réhabilitation et l’extension de périmètres irrigué villageois.

La construction de pistes de production, la création et la réhabilitation d’aménagements collectifs hydro agricoles, d’infrastructures de stockage sont aussi envisagées dans le cadre du projet qui, selon le ministre, va de pair avec le Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS).   


Pour sa part, le directeur de l’AFD, Rémy Rioux, a  indiqué que le projet APEFAM II  allait permettre de réduire de moitié le déficit de la balance commerciale sur les cultures céréalières et d’atteindre rapidement l’autosuffisance en riz à l’horizon 2018.

Depuis la présentation du Plan Sénégal émergent (PSE)  au groupe consultatif de Paris en février 2014, l’AFD a accordé au Sénégal plus de 500 milliards de FCFA, à travers 30 conventions de financement, soit 180 pour cent des engagements financiers de la France, pour la mise en œuvre du plan d’actions prioritaires (PAP 2014-2018) du PSE.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut